Les massages à l’huile chaudes sont prescrits et effectués depuis l’Antiquité dans toutes les civilisations. Hyppocrate, Galen et d’autres médecins de l’époque avaient reconnu que le massage à l’huile influençait positivement le processus de la maladie. 

Considéré en Inde comme le traitement par excellence pour renverser le processus de vieillissement, il détoxique et régénère les tissus vitaux, renforce le système immunitaire et transmet un sentiment de bien-être total.

Description et principe du massage ayurvédique

L’ayurvéda considère que l’infiniment petit (être humain, molécules) est régi selon les mêmes principes que l’infiniment grand (planètes, galaxies). En observant la nature, les Sages indiens ont découvert cinq éléments : l’éther (ou l’espace), l’air, le feu,  l’eau et la terre. Ils en ont déduit que ces états de la matière, présents dans la nature, l’étaient également dans l’être humain.

Chez l’homme, ces cinq éléments constituent trois doshas ou humeurs biologiques (dosha vata, dosha pitta, dosha kapha) dont la combinaison est unique pour chaque individu. Lorsque ces trois doshas sont équilibrés, l’individu est en bonne santé. En revanche, un déséquilibre peut mener à terme à la maladie.

Le massage ayurvédique travaille principalement à l’harmonisation des cinq formes de vata et du prana pour rééquilibrer les doshas perturbés.

  • Le vata est l’une des humeurs biologiques présentes chez l’homme. Elle symbolise la force de l’espace et de l’air qui régit cinq mouvements biologiques (rythmes du métabolisme) : le rythme cardiaque, les échanges intracellulaires, la respiration, l’élimination des toxines et le système nerveux sympathique. Cette force circule dans le gros intestin, la vessie, les os, la peau, les oreilles et les cuisses.
  • Le prana symbolise l’intelligence de la vie ou la force fondamentale à l’œuvre dans tout processus de guérison.

Pourquoi consulter un masseur-relaxologue ayurvédique ?

Le massage ayurvédique est pratiqué pour sa dimension détente et bien-être. Les praticiens la recommandent pour :

  • améliorer la circulation sanguine et lymphatique et ainsi participer à l’élimination des toxines ;
  • tonifier et relaxer les tissus musculaires ;
  • préserver et nourrir les tissus de la peau grâce à l’huile utilisée pendant le massage ;
  • augmenter ses défenses immunitaire en général ;
  • reprendre conscience de son corps.

Comment pratique-t-on le massage ayurvédique ?

Le massage ayurvédique se pratique sur une table de massage . Le patient est généralement recouvert d’un drap qui sert à découvrir au fur et à mesure les parties à masser. Chaque massage est individualisé selon la prédominance des doshas et des déséquilibres du client.

  • La personne de type vata (air) : le massage sera lent, enveloppant, régulier et enracinant avec une huile chaude et nourrissante pour pacifier et rassurer la personne.
  • La personne de type pitta (feu) : le massage sera stimulant, rapide et profond dans une atmosphère tiède. L’huile sera utilisée en moindre quantité pour un massage plus rafraîchissant.
  • La personne de type kapha (eau) : le massage à sec ou avec très peu d’huile sera très stimulant afin de réactiver le système lymphatique et redynamiser l’ensemble du corps sujet à la léthargie.

Selon les déséquilibres, différents types de massages sont utilisés : le massage énergétique du corps entier, le massage de la tête ou des pieds à l’huile, ainsi que les massages, énergétiques ou non, réalisés avec des plantes sèches réduites en poudre, des farines de céréales ou de légumineuses, des pochons de tissu remplis de riz ou de plantes, etc.

Pressions, balayages, tapotements, frottements… les techniques, variées, sont principalement accomplies avec les mains, les paumes, les coudes et les avant-bras.